Le photographe Pierre Fortin réalise un rêve de jeunesse

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

D’un studio urbain à une auberge de campagne

Longtemps propriétaire de la boutique Photo Flash, des débuts au centre commercial Carrefour Beauport jusqu’aux Promenades Beauport, ainsi que d’un studio de prise de vues dans la première phase du parc industriel de Beauport, le photographe bien connu Pierre Fortin vient de concrétiser un de ses rêves de jeunesse. Avec la complicité de sa conjointe, la chef cuisinière Amélie Bilodeau, il a rénové au cours des derniers mois une des plus anciennes granges de l’île d’Orléans pour en faire une auberge où il demeure et travaille loin de la ville, en pleine campagne dans un endroit tranquille et charmant de la municipalité de Saint-Pierre.

Le photographe Pierre Fortin réalise un rêve de jeunesse

«Ce qui m’a attiré ici c’est la vue magnifique que cette terre ancestrale des familles Côté en Nouvelle-France offre sur la Côte-de-Beaupré et le fleuve Saint-Laurent. Les couchers de soleil y sont vraiment formidables. Nous avons eu le coup de foudre pour cette grange, un bâtiment vieux de 150 ans situé sur une terre où on cultive plus de 80 000 plants de chou de Bruxelles», confie M. Fortin.

Après 40 ans de vie à Beauport, le maître photographe entreprend tout un virage professionnel, lui qui œuvre dans la photo commerciale depuis plus de 30 ans. «Nous avons profité des rénovations pour joindre l'utile à l'agréable. En aménageant la grande salle de réception de 100 places, on a inclus la possibilité d'en faire un endroit polyvalent afin que je puisse le transformer rapidement en studio de prise de vues. Avec le balcon qui surplombe la grande cour arrière qui descend jusqu'au fleuve, ça fait tout un décor champêtre», ajoute M. Fortin.

Une cuisine californienne inspirée du Nouveau monde

Ce rêve d'une vie s'est concrétisé il y a trois semaines avec l'ouverture d'une auberge de huit chambres et d'une salle à manger de 50 places où la chef cuisinière Amélie Bilodeau met en valeur de nombreux produits du terroir de l'Île d'Orléans comme ceux de la Cidrerie Bilodeau et de plusieurs agriculteurs et fromagers des environs. Bien connue dans le domaine de la restauration, la copropriétaire y offre aussi les ateliers culinaires «À la Table d'Amélie» en semaine où elle transmet les secrets d'une cuisine californienne inspirée du Nouveau monde dans une ambiance fort agréable. «Ce qui est particulier chez nous, c'est que les visiteurs peuvent emprunter un chemin privé d'un kilomètre qui leur permet de marcher ou jogger à travers les plantations. Déjà la clientèle a été rapidement conquise par l'atmosphère qui se dégage de cette ancienne grange. Avec un bon vin, une bonne table et un lit douillet, la recette est gagnante. Les commentaires nous plaisent beaucoup et ce n'est que le début !», se réjouissent les deux nouveaux propriétaires de l'auberge-restaurant La Grange de l'Île.

Lieux géographiques: Nouvelle-France, Côte-de-Beaupré, Fleuve Saint-Laurent Bruxelles Beauport Île d'Orléans La Grange

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires