La mission de Communautés Solidaires de plus en plus reconnue

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’organisme beauportois reçoit une aide financière de 20 000 $ du député André Drolet

Premier organisme reconnu par l’Agence de Santé et des Services sociaux de la Capitale-nationale pour sa mission spécifique de prévention, d’intervention et de formation psychologique, Communautés Solidaires a reçu, ce matin, une aide financière de 20 000 $ pour l’aider à poursuivre ses services auprès de ses quelque 170 membres et des travailleurs qui veulent en bénéficier.

La mission de Communautés Solidaires de plus en plus reconnue

Le député de Jean-Lesage et adjoint parlementaire au ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, André Drolet, en a fait l’annonce au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux,Yves Bolduc, dans les locaux rénovés de l’organisme sis au 5, rue du Temple, à Beauport. «Le principal objectif de l’organisme est de démystifier la santé mentale auprès de la population et de contribuer à la lutte aux préjugés par rapport à cette maladie. Depuis maintenant 10 ans, Communautés Solidaires a aidé plus de 1 000 personnes dans la région de Québec qui se trouvaient en situation de détresse psychologique. Sa présence est essentielle dans le milieu, car il contribue à les faire retomber sur leurs pieds», a souligné M. Drolet

Projet Web «L'Héritage d'un peuple»

Trouvant important de combler le fossé qui s’est élargi entre les générations, Communautés Solidaires a lancé dernièrement le projet Web «L'Héritage d'un peuple». Appuyée par plusieurs partenaires du milieu, l'initiative consiste au cours des trois prochaines années à redorer le blason des personnes aînées et de faire profiter les plus jeunes de l’expérience et de la sagesse des anciens. «En plus d’améliorer l’ensemble des services aux membres comme les entrevues individuelles et les formations de groupe, cette aide financière permettra aussi de donner un bel élan à ce nouveau projet. Nos jeunes ont besoin de modèles positifs, d'en connaître plus sur l'expérience et la sagesse des 50 ans et plus. «L’héritage d’un peuple», ce sera un site Internet où l’on retrouvera en documents audio-visuels les témoignages de vie positifs de personnes aînées et qui révèleront aux générations à venir comment ils ont vaincu l’adversité et fait face aux défis de la vie. Chaque capsule deviendra un message d'espoir et l'attestation démontrable qu'il est possible de sortir d'une difficulté avec une plus grande humanité», a mentionné pour sa part le directeur de formation et responsable des programmes aux aînés, Denis Viel. Près d’une vingtaine d’aînés ont déjà confirmé leur participation à ce projet doté d’un budget de 200 000 $ sur trois ans. Cette subvention de 20 000 $ vient s’ajouter à celles de 3 000 $ du Comité de financement Bingo des Chutes pour la conception sur papier, de 9 000 $ du Centre local d’emploi de Beauport pour l'embauche d'un chargé de projet et de 10 000 $ obtenus de la Fondation Saison Nouvelle. Pour participer, contribuer au projet ou obtenir plus d'informations, on peut rejoindre M. Viel au 418 666-2200.

Organisations: Services sociaux, Comité de financement Bingo, Centre local d’emploi de Beauport Fondation Saison Nouvelle

Lieux géographiques: Rue du Temple, Beauport, Région de Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires