Grande «Foire des passions» à Samuel-De Champlain

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

900 élèves du secondaire jettent un regard sur leur avenir

En ce dernier droit du calendrier scolaire marqué par des journées chaudes donnant un bel avant-goût des vacances, les directions d’écoles secondaires doivent trouver des moyens pour motiver leurs élèves. Avec la première édition de la grande «Foire des passions», Samuel-De Champlain a frappé dans le mille en invitant des passionnés à transmettre aux jeunes leurs vastes expériences de vie dans plusieurs domaines.

«Nous voulions présenter un grand événement visant à motiver les élèves de l’école à l’égard de leur avenir et leur faire connaître plusieurs activités sportives, culturelles et de plein air. Cette grande «Foire des passions» a connu un vif succès grâce à plusieurs partenaires, dont la Table d’action préventive jeunesse de Beauport, qui n’a pas hésité à débourser plus de 4 000 $ pour assurer le financement», a souligné l’instigateur de l’activité, Hugues Frigon, psychoéducateur à l’école.

Organisé conjointement par l’école secondaire Samuel-De Champlain, la Maison des jeunes de Beauport et le Carrefour jeunesse-emploi Montmorency, ce rendez-vous convivial en plein air a permis aux jeunes d’expérimenter toute une panoplie d’activités en visitant des stands dynamiques et interactifs. Plusieurs exposants parmi lesquels figuraient des enseignants, des intervenants et élèves de l’école, mais aussi des représentants d’entreprises professionnelles, ont alors fait découvrir leurs diverses passions aux élèves en équitation, camping, tir à l’arc, escalade, plongée, peinture au sol et percussion africaine.

Idéal pour se trouver de nouveaux champs d’intérêt

Plusieurs organismes communautaires qui travaillent auprès des jeunes étaient aussi présents pour créer des liens importants avec eux et présenter leurs services. «Les quelque 900 élèves de 12 à 17 ans de l’école attendaient cette journée avec impatience et je crois qu’elle a eu des impacts positifs sur leur motivation scolaire en leur donnant mille idées de projets, le goût de bouger et de se trouver de nouveaux champs d’intérêt», a affirmé M. Frigon qui pouvait compter sur l’appui de Hélène Pomerleau, animatrice en vie spirituelle et communautaire à l’école, Claudie Belleau du Carrefour jeunesse-emploi Montmorency, Jessika Hamel, stagiaire en psychoéducation à l’école, et David Cantin de la Maison des jeunes de Beauport au sein du comité organisateur. <@CP> (Photo Michel Bédard) <@CP> (Photo Michel Bédard) <@CP> (Photo Michel Bédard) <@CP> (Photo Michel Bédard)

Organisations: Carrefour, école secondaire Samuel-De Champlain, Maison des jeunes de Beauport au sein

Lieux géographiques: Beauport

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires