Récolte record au jardin des Ateliers à la terre du Centre Jacques-Cartier

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Aménagé sur les terres de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec à Beauport, le jardin collectif des Ateliers à la terre du Centre Jacques-Cartier ont produit une quantité de denrées exceptionnelle cette année avec une récolte de 6 500 kilos de légumes biologiques non certifiés pour une valeur estimée à environ 25 000 $.

Le compagnon jardinier Carl Beaulieu a fait visiter l’ensemble du jardin à plusieurs partenaires et résidents du secteur lors de la traditionnelle fête des récoltes. <@CP> (Photo Michel Bédard)

«De mai à octobre, ce sont environ 60 jeunes adultes et une trentaine d’enfants qui auront participé à nos différentes activités de jardinage collectif. La très grande majorité de ces participants proviennent des quartiers centraux de Québec, soit de Saint-Roch, Saint-Sauveur et Limoilou», a souligné, hier, le coordonnateur du volet Ateliers à la terre, Guillaume Simard, lors de la traditionnelle fête des récoltes.

Qualifiée d’événement ludique, cette fête avait pour objectif de réunir les partenaires, les membres du réseau, ainsi que les gens de la communauté afin de leur permettre d'entrer en contact avec les jeunes adultes et les jeunes familles qui font vivre le jardin collectif. Un parcours gourmand a mis en vedette les produits du jardin et une pléiade d’artistes ont agrémenté la soirée animée, entre autres, par des prestations de la musicienne Laurence Petitpas, de la jongleuse Marie-Ève Gaudreault et de la percussionniste Brigitte Lasalle.

De grandes réalisations

«L’été 2011 a aussi été marqué par de grandes réalisations. Je ne peux passer sous silence la contribution des Ateliers à la terre à une recherche-action du Partenariat Solidarité Famille Limoilou portant sur les saines habitudes alimentaires chez les familles à faibles revenus, de même que la poursuite, pour une deuxième année consécutive, du projet en hortithérapie avec l’Institut universitaire en santé mentale de Québec», a ajouté M. Simard.

«Le volet Ateliers à la terre est un projet alternatif, écologique et démocratique qui offre à de jeunes adultes et familles une manière concrète de se mobiliser collectivement à travers des activités de jardin collectif, de cuisines collectives, de réseautage et de répit. Il permet le développement et le maintien de la sécurité alimentaire», a mentionné le coordonnateur.

Mis sur pied il y a près de 15 ans à l’initiative de jeunes du Centre Jacques-Cartier, les Ateliers à la terre ont été pendant plusieurs années un lieu de formation socioprofessionnelle aux couleurs d’un projet d’agriculture soutenue par la communauté. Depuis 2005, les projets ciblent plus particulièrement les jeunes familles.

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Organisations: Ateliers à la terre, Centre Jacques-Cartier, Institut universitaire Québec Hebdo

Lieux géographiques: Québec, Saint-Roch, Famille Limoilou Beauport

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires