16 M$ pour un nouveau pavillon au Centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ouverture prévue à l’automne 2013

Qualifié de leader au Canada et figurant au 18e rang sur 30 000 hôpitaux dans le monde, le Centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (CRIUCPQ) a reçu, ce matin, un autre bon coup de main pour assurer son développement avec la confirmation d’une aide financière de 16, 3 M$ du gouvernement du Québec soutenant la construction d’un nouveau pavillon qui devrait ouvrir ses portes à l’automne 2013.

Le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Sam Hamad, en a fait l’annonce en précisant que cette aide financière non remboursable vient appuyer un projet global de 20, 5 M$ visant aussi l'achat d'équipements pour un laboratoire central d'imagerie cardiovasculaire, respiratoire et métabolique, de même que l’ajout de laboratoires thématiques de biologie cellulaire et moléculaire dans les domaines de la cardiologie, de la pneumologie et de l'obésité.

Quatrième phase du plan d’agrandissement

Grâce à ses généreux donateurs, la Fondation de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec contribuera pour un montant de 4, 6 M$, soit une des plus importantes implications financières de son histoire. Les retombées économiques de ce projet sont estimées à 10 M$ et une centaine de nouveaux emplois seront créés.

Selon le directeur du centre de recherche, Dr Denis Richard, il s'agit de la quatrième phase d'un plan d'agrandissement du CRIUCPQ, totalisant près de 50 M$, initié en 2000 et pour lequel le ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation a contribué financièrement à hauteur de plus de 33 M$ au cours des 11 dernières années.

Le laboratoire d'imagerie cardiovasculaire, respiratoire et métabolique comprendra une unité d'imagerie par résonance magnétique (IRM) 3.0 tesla et une unité de tomodensitométrie (TDM) multi-détecteur assistée par ordinateur.

Pour le recteur de l’Université Laval, Denis Brière, ces importants investissements permettront également de fournir aux étudiants de l'université des espaces de recherche et des équipements conformes au plus haut standard, les aidant ainsi à poursuivre leurs travaux en collaboration avec les chercheurs.

L’Appel, membre du Groupe Québec Hebdo.

Organisations: Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie, Fondation de l’Institut universitaire de cardiologie, TDM Université Laval Université des espaces Québec Hebdo

Lieux géographiques: Région de la Capitale-Nationale, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires