30 M$ pour verdir le monde des technologies de l’information et des communications

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le gouvernement du Québec a confirmé, ce matin, un soutien financier de 30 M$ pour appuyer le projet mobilisateur en EcoloTIC «Équation», visant à faire du Québec un chef de file écoresponsable dans le monde des technologies de l’information et des communications (TIC).

Sam Hamad a fait l’annonce du projet à l’Institut national d’Optique, en compagnie du président-directeur général de Prompt-Québec, Charles Despins, et du député de Vanier, Patrick Huot.<@CP> (Photo Michel Bédard)

Le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, et ministre de la Capitale-Nationale, Sam Hamad, en a fait l’annonce à l’Institut national d’Optique, en compagnie du député de Vanier, Patrick Huot, en précisant que plus de 40 M$ seront aussi investis dans ce projet par six partenaires industriels; le Conseil en Gestion et Informatique CGI, Fujitsu Canada, Ericsson Canada, IBM Canada, Miranda Technologies et Teledyne Dalsa Semiconducteur.

D’une durée de trois ans, ce projet consiste à regrouper des entreprises, des centres de recherche et des universités dans le but de mettre au point et de tester des technologies qui seront à la base de la prochaine génération de produits et solutions davantage écologiques en technologies de l’information et des communications aptes à conquérir les marchés mondiaux.

Une bonne nouvelle pour le comté de Vanier

Le député de Vanier, Patrick Huot, a accueilli cette annonce avec enthousiasme en mentionnant que ce projet maintiendra et créera plus de 150 emplois prometteurs en haute technologie chez les entreprises partenaires et plus de 30 emplois chez les collaborateurs.

Selon Charles Despins, président-directeur général de Prompt-Québec, organisme à but non lucratif désigné par les entreprises partenaires pour assurer le suivi administratif et la gestion de l’aide gouvernementale, les travaux d’élaboration du projet «Équation» seront répartis sur deux volets, l’informatique en nuage et les réseaux de distribution intelligents d’électricité, d’eau et de gaz.

«Grâce à ce partenariat, il sera possible de concevoir de nouveaux modules matériels et logiciels pour rendre les produits TIC moins énergivores et pour rendre plus efficace la dématérialisation des infrastructures de télécommunication. Ce projet permettra aussi de mettre au point des outils de télésurveillance plus élaborés pour diverses industries nécessitant l’intervention de personnel technique chez les clients, ainsi que des solutions et des portails télémétriques pour une meilleure gestion d’énergie», a noté M. Despins.

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo.

Organisations: Institut national d’Optique, Fujitsu Canada, Ericsson Canada IBM Canada Miranda Technologies Québec Hebdo

Lieux géographiques: Vanier

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires