Quatre labos modernes à François-de-Laval

Véronique
Véronique Demers
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un investissement de 306 000$

Quatre laboratoires modernes de sciences et technologie ont été inaugurés mardi matin, au Collège François-de-Laval, nommé auparavant le Petit Séminaire de Québec. Le réaménagement de ces laboratoires qui a nécessité un investissement de 306 000$ a pu être effectué grâce au don du Dr Fernand Labrie, un ancien de l’établissement scolaire.

«C'est vraiment ici au Petit Séminaire de Québec que j'ai appris l'importance du travail bien fait, de la culture générale et du sport. Je me suis dirigé dans le domaine des sciences pour mieux comprendre toute la complexité de l'être humain. C'est un collège avec une très grande histoire, qui a formé des gens à la base de la société que l'on connaît aujourd'hui», a témoigné le donateur.

Le Dr Labrie, président et directeur général d'EndoCeutics, a poursuivi ses études à l'Université Laval jusqu'à l'obtention d'un doctorat. L'homme de sciences est allé par la suite à l'Université de Cambridge, en Angleterre, où il a décroché un autre doctorat.

Tableaux interactifs

Ce don effectué par le Dr Labrie a permis le réaménagement complet des trois laboratoires existants, dont un dédié à la conception technologique, et l'ajout d'un laboratoire pour les élèves de 1er et 2e secondaire.

Ces laboratoires à la fine pointe de la technologie sont équipés de tableaux interactifs munis de caméras pour les démonstrations, de tablettes interactives sans fil pour les enseignants et de microscopes branchés au tableau.

Geneviève Gingras-Breton, enseignante en sciences au Collège François-de-Laval, souligne que les nouveaux laboratoires permettent de mettre à jour des techniques. «La disposition des laboratoires augmente le nombre de places disponibles, ce qui augmente les manipulations pour les élèves. Ça aide à la compréhension des expériences», commente-t-elle.

De son côté, Carole Ann Simard, élève de 4e secondaire, apprécie les changements. «Avant, c'était des tables, il n'y avait pas de séparation. On s'empiétait les uns sur les autres. Il y avait un ou deux lavabos, mais on en a plusieurs maintenant. Et on a plus d'équipement aussi», fait-elle remarquer.

Campagne de 8,1 M$

Rappelons que la campagne de financements du Collège François-de-Laval se poursuit avec l'objectif de récolter 8,1 M$, dont 3,5 M$ en dons privés d'ici la fin juin 2012.

Les dons récoltés lui permettront de moderniser ses infrastructures pour assurer un environnement favorable à sa mission éducative. «C'est certain que le gros morceau de la campagne, c'est la rénovation de la coquille extérieure, pour laquelle on va dédier 1 M$», mentionne Marc Dallaire, directeur général du Collège François-de-Laval.

 

Groupe Québec Hebdo.

Organisations: Collège François-de-Laval, Québec Hebdo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires