Des locaux neufs pour Cuisines collectives Beauport au chalet Chevalier

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Fruit d’une belle concertation du milieu, l’organisme communautaire Cuisines collectives Beauport bénéficie maintenant d’installations qui répondent adéquatement à ses besoins au chalet Chevalier. L’inauguration des nouveaux locaux a eu lieu, hier soir, dans le secteur nord de l’arrondissement de Beauport après des investissements de plus de 250 000 $ issus de plusieurs partenaires sensibles à la sécurité alimentaire de nombreuses familles traversant des périodes de vie difficiles.

«La dimension sociale de ce projet est son plus bel apport, car il s’adresse aussi aux personnes âgées, aux jeunes voulant expérimenter des voies alternatives en alimentation et aux résidents du secteur désirant obtenir les services de l’organisme. L’objectif poursuivi est d’offrir à toutes ces clientèles la possibilité de manger plus sainement, de briser leur isolement, de favoriser l’entraide et le développement personnel», a déclaré la présidente de l’arrondissement de Beauport, Lisette Lepage.

Fière de cette réalisation, Mme Lepage a souligné que la Ville de Québec avait consacré 200 000 $ pour la mise aux normes, le respect des règles d’hygiène et de salubrité, ainsi qu’à la modernisation des installations du bâtiment.

Elle a d’ailleurs tenu à remercier Bingo des Chutes, les Caisses Desjardins de Beauport, du Vieux-Moulin et des Chutes Montmorency, le député de Montmorency Raymond Bernier, la Fondation Telus et le Centre de santé et services sociaux Québec-Nord pour leur appui financier dans ce projet si attendu.

Des réussites à tous les jours

Selon la directrice de Cuisines collectives Beauport, Karina Bédard, l’organisme a fait beaucoup de chemin depuis sa fondation il y a plus de 15 ans.

«Personne n’est à l’abri de la pauvreté et donner de l’espoir à des gens qui ne croient plus en eux, c’est investir dans une société plus juste et équitable. On vit ici des réussites à tous les jours grâce à l’implication d’une vingtaine de bénévoles», a souligné Mme Bédard en précisant que Beauport était devenu une référence en matière de sécurité alimentaire.

Depuis septembre, l’organisme est en effet porteur d’un grand projet supporté par l’Approche Territoriale Intégrée (ATI) Giffard-Montmorency et financé par la Direction de la santé publique de Québec qui permet à des organismes comme le Vélo Vert et aux participants de «Jeunes en Action» et de l’atelier d’ébénisterie du Carrefour jeunesse-emploi Montmorency de venir cuisiner des repas sains et économiques.

Un service de garde

Comme il y a aussi des jeunes mamans qui vivent des situations difficiles, un service de garde est offert dans les nouveaux locaux afin de leur donner une période de répit et l’occasion d’avoir accès à une variété de ressources.

Pour le responsable du développement social à la Division de la culture, du loisir et de la vie communautaire de l’arrondissement de Beauport, André Hébert, l’inauguration de ces nouvelles installations représente le point culminant d’un ambitieux programme mis en place en 2003 par le Comité Beauport Ville en Santé avec la collaboration de l’organisme Aliment’Action.

Cuisines collectives Beauport compte aussi un autre point de service au chalet Saint-Ignace, dans le secteur Giffard. Selon les récentes statistiques, plus d’une centaine de participants réunis en 11 groupes bénéficient chaque mois des services qui y sont offerts pour nourrir au-delà de 250 personnes.

Pour plus d’information, communiquez au 418 641-6501, poste 3578. Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Organisations: Fondation Telus, Québec-Nord, Comité Beauport Ville Québec Hebdo

Lieux géographiques: Cuisines collectives Beauport, Chalet Chevalier, Vieux-Moulin Québec Chalet Saint-Ignace Secteur Giffard

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires