RTC: Des livres dans les autobus

Joany Dufresne
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Depuis ce matin, les usagers des services de transport en commun de la région de Québec sont témoins et acteurs d’un nouveau mouvement de partage de livres. Livres collectifs dans le traficvise à promouvoir les transports en commun et à encourager la lecture.

Initiative d’Accès transports viables, cette offensive contribue à l’expansion du mouvement de partage de livres à grande échelle dans la Ville de Québec instauré par Libérez les livres l’automne dernier. Elle s’inscrit dans la campagne J’embarque ! d’Accès transports viables qui fait la promotion de l’utilisation des transports collectifs et actifs dans la région de Québec.

«En plus de favoriser la lecture et la détente dans les autobus, le projet veut faire la démonstration qu’il est agréable et profitable de prendre les transports collectifs. On peut y lire, travailler, socialiser. Se déplace en autobus peut ainsi nous permettre de passer du bon temps lors de nos déplacements quotidiens», explique la présidente d’Accès transports viables, Catherine Boisclair.

Sous le principe du partage de main à main, Livres collectifs dans le trafic invite les usagers du Réseau de transport de la Capitale (RTC), de la Société de transport de Lévis, de PLUMobile, du Transport collectif de la Jacques-Cartier (TCJC) et de la Corporation de transport régional de Portneuf (CTRP) à se joindre à la communauté de lecteurs dans le bus. Les usagers sont appelés à se partager les livres, magazines, BD et autres documents qu’ils ont aimés.

Déjà plus de 200 livres ont été distribués dans les divers réseaux de transports participants. Les usagers peuvent aussi se procurer un livre dans l’un des multiples points de partage de Libérez les livres en plus, de partager des ouvrages dont ils aimeraient se départir.

Pour s’identifier au projet, ils doivent apposer sur la page couverture de leurs livres une étiquette de Livres collectifs dans le trafic et à l’intérieur, un autocollant décrivant le projet. Ces identifications sont disponibles sur le site Internet d’Accès transports viables (jembarque.org) et à ses locaux du 870, avenue De Salaberry.

L’organisme demande à la population d’effectuer les échanges de livres en mains propres afin d’éviter que des livres se retrouvent aux objets perdus.

Une première satisfaction

Accès transports viables est confiant que leur projet intéressa plusieurs usagers des transports en commun. Bien qu’il se donne trois mois pour évaluer le succès de Livres collectifs dans le trafic et pour y apporter des ajustements, une première expérimentation lors du lancement s’est montrée concluante.

Vincent Deslauriers et Louis Bernier Leroux se sont donné la mission ce matin de faire connaître le projet et de partager le plus de livres possible lors d’un trajet du RTC. Adoptant chacun leurs techniques d’approche, les deux hommes ont obtenu des résultats dont ils sont fiers.

«Tous ont accueilli le projet avec beaucoup d’ouverture, confie Vincent. Ils étaient très heureux de cette initiative et ils se sont facilement prêtés au jeu pour la chaîne de partage.»

Les expérimentateurs ont, tous deux, souligné la dynamique de socialisation que le projet a créée animant ainsi l’autobus.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Organisations: Réseau de transport de la Capitale, Corporation de transport régional de Portneuf, Société de transport de Lévis TCJC

Lieux géographiques: Région de Québec, Avenue De Salaberry

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires