Retour en force du Festival Eurochestries

Véronique
Véronique Demers
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Deux fois plus de concerts pour la 2e édition

Du 12 au 21 août 2011, plus de 250 musiciens de 15 à 25 ans représentant sept pays se donneront rendez-vous à Québec et cinq autres villes de la Belle Province pour y faire résonner leurs cordes dans le cadre de la 2e édition du Festival Eurochestries, sous la direction de Laurent Breton.

De gauche à droite: Claude Révolte, président de la Fondation Eurochestries, Laurent Breton, président du Festival Eurochestries au Québec, ainsi que Robert Desrosiers, président d’honneur de la 2e édition de l’événement. (Photo Véronique Demers)

Au menu de cette deuxième édition ayant pour thème Les ouvertures d’opéras, opéras comiques et opérettes: 18 concerts donnés par cinq orchestres Allemagne, Chine, Croatie, États-Unis et Croatie) et deux quintettes à cordes (Espagne et France), soit le double de la première édition.

Les prestations seront la plupart du temps gratuites, à l’exception de quelques concerts comme ceux en région, notamment à Deschambault-Grondines, où le festival fait un saut pour la première fois. Un partenariat vient d’être conclu entre le Festival et l’école de musique de Deschambault. Les jeunes musiciens se rendront aussi à Baie-Saint-Paul, Lévis, Saint-Jean-Port-Joli et Drummondville.

«Près de 25% de notre budget provient des concerts qu’on vend en région», a précisé M. Breton. Le budget des Eurochestries au Québec oscille cette année autour de 160 000$.

«Je suis heureux d’être partenaire présentateur cette année. Les Eurochestries démontrent l’importance de créer, d'innover», a commenté Robert Desrosiers, président d’honneur de l’événement et directeur général de la Caisse Desjardins de Limoilou.

«Ce festival à Québec devait avoir lieu aux deux ans seulement, mais suite à l’enthousiasme de M. Breton, on a décidé quelques jours après la première édition du Festival de le faire chaque année», a précisé Claude Révolte, président de la Fondation Eurochestries. Lors de la première édition en 2010, 4 500 spectateurs ont assisté aux neuf concerts, ainsi que les spectacles d’ouverture et de clôture.

Orchestre des jeunes de Québec

M. Breton, directeur de l’Harmonie des Cascades de Beauport, caresse le projet de former un orchestre de jeunes musiciens de Québec, mais il manque du soutien financier et un chef souhaitant épouser la cause.

«L’an dernier, ça a presque fonctionné, mais il manquait un chef. J’attends une réponse d’un chef de Québec. J’aimerais partir un orchestre dès septembre prochain, soit l’Orchestre symphonique des jeunes de Québec. Il serait actif 12 mois par année. On pourra choisir la cinquantaine de jeunes dans les cégeps, à l’université et dans les écoles où l’on enseigne les cordes comme La Camaradière et La Seigneurie», détaille M. Breton.

Fondée en France en 1989, les Festivals Eurochestries visent à promouvoir la pratique orchestrale de jeunes par des rencontres à saveur internationale permettant aux musiciens de jouer leur répertoire mais aussi à des œuvres communes.

Information: www.eurochestries.org

Organisations: école de musique de Deschambault, Caisse Desjardins de Limoilou, Fondation Eurochestries Orchestre symphonique des jeunes de Québec

Lieux géographiques: Québec, Croatie, France Allemagne Chine États-Unis Espagne Deschambault-Grondines Baie-Saint-Paul Lévis Saint-Jean-Port-Joli Drummondville Cascades de Beauport La Camaradière

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires