Premier spectacle solo sur les plaines d’Abraham pour Marie-Mai

Philippe Rodrigues-Rouleau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Il s’agit aussi de sa première fois au Festival d’été de Québec

Marie-Mai chauffera la grande scène des plaines d’Abraham ce soir à compter de 22h00. Une première prestation solo dans le cadre du Festival d’été de Québec pour la chanteuse, qui promet d’en mettre plein la vue aux spectateurs.

Pour l’occasion, Marie-Mai et ses musiciens ont concocté un spectacle exclusif qui devrait renfermer plusieurs surprises. À commencer par le dispositif scénique qui permettra à l’artiste de se rapprocher de ses fans grâce à une passerelle surélevée. Des danseurs viendront également animer son medley regroupant des grands succès de Rihanna, Britney Spears, Guns N’ Roses, Metallica et AC/DC.

La chanteuse originaire de la Rive-Sud de Montréal a refusé d’en dévoiler davantage en conférence de presse ce matin, sinon qu’une chorale viendra aussi l’accompagner pour une pièce tirée du répertoire du groupe britannique Queen. «Ce n’est pas Bohemian Rhapsody», tient-elle toutefois à spécifier.

Un défi qui motive la chanteuse

Pour Marie-Mai, ce spectacle à grand déploiement constitue un rêve devenu réalité. «Le Festival d’été de Québec a été très généreux de nous donner carte blanche et de nous dire: “vous pouvez faire ce que vous voulez faire”. Je leur ai dit: “vous ne me direz pas ça deux fois!” C’est le spectacle dont j’ai toujours rêvé», insiste-t-elle.

Occuper une scène aussi vaste requiert néanmoins quelques ajustements, comme l’explique l’ex-candidate de Star Académie : «Ça comprend beaucoup de responsabilités. C’est grand à couvrir. Ça prend un bon cardio quand on est toute seule. Mais j’adore ça arpenter la scène.» Qu’importent les difficultés que représente une prestation sur les plaines d’Abraham, Maire-Mai se dit prête à relever le défi, d’autant plus que sa participation au spectacle du groupe Simple Plan hier soir lui a permis de se familiariser avec l’environnement. «Je suis très zen, mais fébrile en même temps!», s’exclame-t-elle.

Des artistes de la relève en première partie de Marie-Mai

Dès 19h00, des artistes de la relève se relaieront sur la scène des Plaines d’Abraham pour assurer la première partie. Ils seront suivis du groupe électro-pop français Yelle, qui s’exécutera juste avant l’entrée en scène de Marie-Mai.

Les chanteurs solos Philémon et François Duschesne, de même que les groupes Midnight Romeo et Agnès Beauregard auront chacun entre 10 et 12 minutes pour faire découvrir leur musique au public. Tous ces artistes de la région de Québec ont pour particularité d’avoir bénéficié de l’aide et du soutien financier de L’Ampli de Québec, un lieu de formation pour les artistes qui tentent de percer dans le milieu de la musique. Les jeunes chanteurs et musiciens inscrits à L’Ampli peuvent notamment profiter des conseils d’artistes professionnels afin de perfectionner leur art et enregistrer des démos en utilisant les installations de l’endroit.

Inspiré de la Rock School Barbey de Bordeaux, L’Ampli de Québec n’existe que depuis à peine dix mois. Mais déjà quelques-uns de ses artistes auront la chance de fouler les planches du Festival d’été de Québec. Pour la coordonatrice de L’Ampli, Nathalie Lessard, faire la première partie de Marie-Mai «offrira à ces jeunes un rayonnement et une vitrine extraordinaire». «Comme quoi, ajoute-t-elle, on peut toujours aller un peu plus haut, un peu plus loin!»

François Duchesne est l’un de ces artistes issus des activités de formation de L’Ampli. Celui qui décrit son style musical comme ayant des accents «pop folk avec une touche de 70’s» n’en revient pas encore de pouvoir vivre cette expérience: «C’est incroyable. C’est un trip de vie pour n’importe quel artiste. Imaginez-vous qu’est-ce que c’est pour nous! Moi, je fais les bars à l’année, alors sortir d’un deux pieds carrés (sic) où je chante habituellement, puis passer à une scène immense où Elton John a chanté il y a trois jours, c’est un kick. Je veux vraiment savourer ça.»

Marie-Mai n’a pas eu à se faire prier pour accepter que les jeunes de L’Ampli précèdent sa prestation. Selon cette dernière, leur histoire fait directement écho à la sienne. «Oui, il y a eu Star Académie et c’est ça qui m’a fait connaître. Mais quand j’ai sorti mon premier album, il a fallu que je recommence à zéro. Les gens ne s’attendaient pas à ce que je fasse ce type de musique-là. Il a fallu que je travaille fort, et je n’ai pas vendu 250 000 albums dans la première semaine. Mes salles n’étaient pas pleines non plus quand j’ai commencé. J’ai donc bûché pour me faire un nom, pour prouver aux gens que j’étais capable de faire ce métier-là et que j’étais là pour rester. De voir cette drive-là chez les artistes qui feront la première partie ce soir, je trouve ça vraiment beau à voir», explique-t-elle.

Québec Hebdo

Organisations: Star Académie, Groupe britannique Queen, Groupe Simple Plan Rock School Barbey de Bordeaux Québec Hebdo

Lieux géographiques: Région de Québec, Plaines d’Abraham

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Francois Harel
    13 juillet 2011 - 00:39

    Excellent spectacle! Quelle énergie! Quelle belle présence sur scène! Quelle voix, aussi! Et quelle préparation des musiciens! C'était réglé au quart de tour. Rien à envier aux grandes stars américaines. Bravo!