Gilles Gauthier de retour avec «Le destin des trois belles-soeurs»

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un deuxième roman pour l’auteur beauportois

Fort des commentaires élogieux reçus de plusieurs lecteurs et lectrices qui ne demandaient pas mieux que de connaître la suite de son premier roman «Les trois belles-sœurs», l’auteur beauportois Gilles Gauthier vient de répondre à leur désir avec le lancement d’un deuxième ouvrage intitulé «Le destin des trois belles-sœurs».

À la retraite de la fonction publique québécoise depuis 2006, Gilles Gauthier a consacré une bonne partie de ses temps libres à l’écriture. En février 2010, il réalisait son rêve d’être publié en lançant son premier roman «Les trois belles-sœurs» dans lequel il fait vivre les petits et grands bonheurs, ainsi que les petits et grands malheurs de trois femmes vieillissantes, dont le quotidien rejoint un univers commun qui pourrait être apparenté à celui de notre mère, notre sœur, notre voisine.

Habile à décrire les sentiments et les états d’âme des personnages qu’il crée, l’auteur invite les lecteurs dans ce deuxième roman à accompagner, dans leur quotidien, les trois femmes aux personnalités très attachantes, Juliette, Yvette et Paulette, durant les années 1988 à 2006 à partir du moment où elles vivent ensemble sous le même toit.

Au fil des 268 pages, il y raconte leurs expériences de vie, leurs désirs, leurs réflexions par rapport à l’amour encore possible d’un homme et leurs appréhensions face à la mort. Mais quel sera le destin de chacune de ces femmes? Gilles Gauthier laisse le soin aux lecteurs de le découvrir en se laissant bercer dans leur univers et en passant d’agréables heures en leur compagnie.

Une présence apaisante

Rencontré à son domicile de la rue Sabourin, Gilles Gauthier a avoué bien apprécier son petit coin d’auteur où l’on retrouve une chaise berçante antique qui a meublé son inspiration, ainsi que les des deux toiles de l’artiste peintre Josée Plourde ayant servi à illustrer chacune des pages couvertures de ses deux romans.

«Il y a des soirs où j’aimerais qu’elle bouge comme une présence apaisante», confie l’auteur qui tiendra bientôt d’autres séances de signatures à la Librairie Morency des Promenades Beauport, peut-être assis sur cette chaise qui lui insufflera d’autres aventures à écrire.

Ce deuxième roman est vendu au coût de 20, 95 $ et on peut rejoindre l’auteur par courriel à l’adresse ggauthier.auteur@videotron.ca.

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Organisations: Québec Hebdo

Lieux géographiques: Rue Sabourin, Beauport

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires