Diane Todd écrit un roman pour oublier son cancer

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

«Un si grand pardon» édité à Paris

Il n’est jamais trop tard pour aller au bout de ses rêves. Sexagénaire de Beauport, Diane Todd l’a prouvé dernièrement en réussissant à faire publier son premier roman à compte d’éditeur à Paris, après une aventure d’écriture qui a meublé plus de 10 ans de sa vie.

«J’ai commencé à écrire en 2001 quand j’ai appris que j’étais atteinte d’un cancer du sein agressif. C’est depuis l’âge de 20 ans que je voulais écrire un roman. Alors, je me suis mis à l’œuvre pendant que je faisais de la chimiothérapie. Je l’ai tout fait à la main pour en arriver à un manuscrit de près de 300 pages», souligne Mme Todd qui confie s’être souvent levée pendant la nuit pour ajouter des passages à son texte.

À la recherche d’un éditeur sur Internet

Pour espérer voir ensuite son roman être publié, l’auteure a fait quelques démarches dans la région de Québec. «Des gens m’ont dit que mon texte devait être transféré sur ordinateur. Comme je n’en possédais pas, je me suis dit que Janette Bertrand en avait acheté un à 80 ans, alors pourquoi pas moi! J’ai effectué des recherches sur Internet en écrivant les mots, éditeur cherche nouveaux auteurs à compte d’éditeur, et j’ai pu établir de bonnes relations avec Edilivre, à Paris, qui a accepté mon projet. Il va sans dire que je suis bien fière de cette aventure», mentionne Mme Todd.

Dans toutes les librairies francophones au monde

Ce qui rend très heureuse la Beauportoise de 62 ans, c’est surtout d’apprendre que son roman intitulé «Un si grand pardon» peut être commandé depuis maintenant deux semaines, au coût de 18, 50 euros, dans toutes les librairies francophones au monde sur edilivre.com.

«Dans ma vie, j’ai eu des commerces de textiles et une boutique artisanale au Village huron avant de travailler pendant 16 ans comme préposée aux bénéficiaires. J’avais toujours rêvé d’écrire et voilà que ça se concrétise après toutes ces années. C’est tellement motivant que je suis maintenant à en écrire un deuxième, la suite du premier qui aura pour titre « Mes amours, ma vraie patrie», ajoute Mme Todd.

L’histoire de son premier roman se déroule entre la Californie et l’Ouest canadien et met en présence une femme stérile qui veut avoir un enfant. Sur un coup de tête, elle procède à un enlèvement qui entraîne par la suite une foule de rebondissements. L’héroïne, Kim Madison, va marcher plusieurs années sur de lourdes énigmes avant de découvrir sa vraie identité.

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Organisations: Québec Hebdo

Lieux géographiques: Paris, Région de Québec, Californie Beauport

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • logamour
    12 avril 2012 - 16:17

    Ma chère Amie il n'y a pas que toi qui est fière moi aussi je suis fière de connaitre une grande DAME comme toi ,j'espère qu'un jour j'aurai le privilège de lire tes livres il me presse ... in cha ALLAH

    • Diane Todd
      08 septembre 2013 - 02:26

      Merci, ma grande amie de si loin,,, de m`avoir lue, avec tant de passion,, merci,,merci beaucoup..

  • RITA
    04 avril 2012 - 18:10

    CHERE DIANE,JE SUIS TRES FIER DE TOI,TON LIVRES EST EXCELLENT,J'ESPERE QUE TU VAS N'ECRIRE BEAUCOUP D'AUTRE.J'AVAIS DE LA MISERE A LE METTRE DE COTEE.CONTINUE A NOUS EMERVEILLER.

  • miky
    25 février 2012 - 13:08

    je suis passée, je reviens sur "aufememin.com" amitié de miky

  • djamila
    26 décembre 2011 - 09:13

    ma diane je suis fier de toi,je te dis bravo pour ce beau travail,je te souhaite beaucoup de succes pour le deuxieme qui est en route,bon courage de ta grande amie djamila

  • Evelyne Bélanger
    19 décembre 2011 - 14:30

    Bravo Diane! Tu as réussi. Tu as de quoi être fière!

  • Mauricette
    10 décembre 2011 - 14:29

    Bravo Diane tres beau ce que tu as fais comme quoi il faut toujours garder le moral dans des moment si dure que tu à traversée ................je t'embrasse

  • SUZANNE M.
    08 décembre 2011 - 17:07

    BRAVO A MME TODD ELLE A EU DE LA PERSÉVÉRANCE ET ELLE RECOMPENSÉ . ( CHAPEAU) JE VAIS LE LIRE SE ROMAN CERTAIN . SUZANNE.