Plainte retirée contre le conseiller Guilbault

Véronique
Véronique Demers
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’Ordre des agronomes cesse sa poursuite

L’Ordre des agronomes du Québec a décidé de retirer sa plainte, mercredi après-midi, contre le conseiller indépendant Jean Guilbault. L’Ordre a décidé de retirer, en plein procès, sa poursuite pour usurpation de titre. De son côté, Jean Guilbault laisse tomber l’idée de poursuivre l’Ordre pour abus de procédure.

L’Ordre des agronomes a retiré sa plainte d’usurpation de titre contre le conseiller municipal Jean Guilbault (à droite). «Pour moi, ça a toujours été très clair que le vocabulaire utilisé était correct et que j’étais agronome de formation», commente-t-il. (Photo archives Québec Hebdo)

L’histoire remonte à l’automne 2009, alors que le conseiller Guilbault est membre de l’Équipe Labeaume. Sur le site, on peut lire dans son curriculum vitae qu’il est avocat et agronome de formation.

Quelqu’un a déposé une plainte pour usurpation de titre auprès de l’Ordre des agronomes, plainte qui a été reçue. L’Ordre a intenté en mars 2010 une poursuite contre M. Guilbault, en lui réclamant une amende de 2500$.

Détenteur d’un baccalauréat en droit et d’une maîtrise an agronomie, M. Guilbault a été membre du Barreau de 1977 à 2001 et membre de l’Ordre des agronomes du Québec de 1962 à 1991. Jean Guilbault a souligné que dans son cv de 2009, il n’a jamais prétendu être agronome en titre.

«Pour moi, ça a toujours été très clair que le vocabulaire utilisé était correct et que j’étais agronome de formation. Lorsque le maire a présenté tous les candidats, il m’a présenté comme agronome et avocat. J’ai été au gouvernement, agronome a été ma première profession», a-t-il expliqué en entrevue.

Lors du procès, mercredi, l’ex-conseiller de l’Équipe Labeaume a été accompagné d’un expert en linguistique de l’Université Laval, Claude Poirier, venu préciser que la formulation sur le cv ne laissait planer aucun doute que Jean Guilbault n’était pas agronome en titre. «La preuve a été faite. J’ai témoigné; mon expert a témoigné. Après le dîner, l’Ordre des agronomes a retiré la plainte», relate-t-il.

Jean Guilbault a investi plus de 2500$ pour sa défense. Il a insisté sur le fait que de laver son honneur n’a pas de prix.

Groupe Québec Hebdo.

Organisations: Ordre, Université Laval, Québec Hebdo

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires