Producteurs artisans et chefs cuisiniers à l’honneur à Fierbourg

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

De belles découvertes au neuvième banc d’essai gastronomique

Le neuvième banc d’essai gastronomique de la Capitale-Nationale a donné lieu, mercredi dernier, à une soirée de belles découvertes et de complicité entre une quinzaine de producteurs artisans et chefs réputés de restaurants à la recherche de nouveaux produits pour bonifier leur menu.

Simon Plante, copropriétaire de la Cidrerie du Bout-de-l’Île de la Polyculture Plante à Sainte-Pétronille, Île d’Orléans, présente ici le cidre pétillant «L’Ensorcelé» et le cidre léger «L’Insulaire» à la directrice du Centre intégré en alimentation et tourisme Fierbourg de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries à Charlesbourg, Céline Genest, à la présidente de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles de la Rive-Nord, Jacynthe Gagnon, et au directeur de la Société des chefs cuisiniers et pâtissiers de la région de Québec, Philippe Castel.<@CP> (Photo Michel Bédard)

Organisé conjointement par la Fédération de l’Union des producteurs agricoles de la Rive-Nord et le Centre intégré en alimentation et tourisme Fierbourg de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries à Charlesbourg, ce rendez-vous annuel de maillage s’est tenu au restaurant Les Cailles de l’établissement où cinq brigades composées d’un chef et de quelques élèves en cuisine ont eu le mandat de créer une recette originale à partir de produits du terroir.

Simon Damour du restaurant Le Dijon, Marjorie Maltais, chef consultante et chroniqueuse, Gaston Couillard du Domaine de l’Oie Toquée, Martin Ouellet du restaurant Le Parlementaire et Jean-Michel Tinayre du restaurant La mangue verte ont ainsi profité de l’occasion pour sensibiliser la relève de la profession à la provenance et à la qualité des produits qu’ils ont mis en valeur par leur créativité.

Des nouveautés pour les restaurants

Les convives ont eu l’opportunité de découvrir, entre autres, le vin apéritif de tomate «Omerto» du Domaine de la Vallée du Bras de Charlevoix, la perdrix du Domaine de Lavoye de Sainte-Famille, Île d’Orléans, le bœuf Galloway de la Ferme l’Oiseau Bleu de Baie-Saint-Paul, le foie gras de la Ferme Les Canardises de Saint-Ferréol-les-Neiges, les cidres de la Polyculture Plante de Sainte-Pétronille, Île d’Orléans, les cerises de La Cerisaie La Belle de Bois de Neuville et les micropousses de Vertigo gourmet de Saint-Tite-des-Caps. «Tous ces produits du terroir devraient sous peu apparaître à la carte de restaurants de la région de la Capitale-Nationale, et ce, pour le plus grand plaisir d’une clientèle devenue sensible aux achats locaux», a mentionné la présidente de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles de la Rive-Nord, Jacynthe Gagnon, au terme de cet autre repas gastronomique mémorable. Groupe Québec Hebdo.

Organisations: Fédération de l’Union des producteurs agricoles, Commission scolaire des Premières-Seigneuries à Charlesbourg, Ferme Les Canardises de Saint-Ferréol-les-Neiges Québec Hebdo

Lieux géographiques: Île d’Orléans, Domaine de l’Oie Toquée, Domaine de la Vallée du Bras de Charlevoix Domaine de Lavoye de Sainte-Famille La Cerisaie La Belle Bois de Neuville Saint-Tite-des-Caps Région de la Capitale-Nationale

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires