Les Faucons atteignent la finale à Saint-Jean-Port-Joli

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un faible pourcentage de jeunes qui évoluent dans le hockey mineur ont la chance de remporter un tournoi au cours de leurs années de participation. Les joueurs des Faucons de Beauport bantam B sont venus très près de vivre ce merveilleux feeling en atteignant la grande finale du tournoi provincial de Saint-Jean-Port-Joli.

Les Faucons atteignent la finale à Saint-Jean-Port-Joli

Après avoir subi une défaite en fusillade 1-0 dans le match d’ouverture face au Radisson de Québec, la formation beauportoise s'est retroussé les manches pour ensuite l'emporter 2-1 sur les Éclaireurs de Chaudière Etchemin, et 1-0 contre les Voyageurs de Cowansville pour accéder à la demi-finale.

Selon la gérante de l'équipe, Lucie Drolet, les Faucons ont atteint leur summum lors de cette partie face à un adversaire connu et redoutable, les Élans de Charlesbourg. «Inspirés par l’importance du match et le défi que représentait l’adversaire, les joueurs ont été tout simplement sublimes. D’une rapidité et d’une intensité incroyables, les Faucons, partout sur la patinoire et toujours premiers sur la rondelle, ont totalement dominé la partie dans une victoire bien méritée de 5 à 0. C’est probablement toute l’intensité déployée durant cette rencontre qui les a empêchés, après à peine quelques heures de repos, de fournir la petite dose d’énergie supplémentaire qu’il aurait fallu pour venir à bout de Victoriaville en finale», estime Mme Drolet.

Face aux Grizzlis de Victoriaville, les Faucons ont pris les devants à deux reprises dans le match, 1-0 puis 2-1, pour voir ensuite l'adversaire créer l’égalité à chaque reprise. Il aura fallu une prolongation pour faire un maître, et malheureusement les Faucons ont vu leurs chances s’évanouir lorsque les Grizzlis ont marqué dès la 9è seconde de jeu. «Les forces en présence étaient bien équilibrées. La compétition a été féroce et les parties des Faucons, tout au long du tournoi, se sont soldés de façon générale par de très bas pointages. Notre gardien de but, Guillaume D'Astous-Gagnon, a été tout simplement fantastique en blanchissant l’adversaire dans trois des cinq matchs disputés», a résumé Mme Drolet, tout de même fière du parcours de son équipe.

Lieux géographiques: Saint-Jean-Port-Joli, Victoriaville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires