Sections

Un projet commercial qui mise sur l'environnement

Un Chocolat-Favoris, une station-service et des bureaux à venir


Publié le 17 mai 2017

Plusieurs liens seront aménagés entre la piste cyclable et le terrain.

©(Photo gracieuseté – Trudel Immeubles)

CONSTRUCTION. Trudel Immeubles construira une bâtisse multifonctionnelle au coin de l'avenue Saint-David et de la rue Blanche-Lamontagne, à Beauport.  Le bâtiment au design moderne offrira des espaces de bureaux, une succursale Chocolat-Favoris avec terrasse, ainsi qu'un dépanneur muni d'une station-service et d'un lave-auto.

Le bâtiment conçu par Trudel Immeubles comporte cinq liens avec la piste cyclable sur l'avenue Saint-David, en plus de 20% d'aire verte, soit beaucoup plus que demandé par le zonage initial. «Près de 30 arbres seront plantés sur le site. C'est un atout fort de ce projet-là», explique le promoteur et copropriétaire de Trudel Immeubles, Jonathan Trudel.

«On a un projet d'une haute qualité qui s'intègre parfaitement dans le secteur», estime M. Trudel qui qualifie son projet de «porteur» pour le cœur économique de Beauport, pour la création d'emploi et pour le secteur immobilier. «On a ciblé des entreprises jeunes, et de Québec», explique Jonathan Trudel. C'est d'ailleurs ce qui les a menés vers la bannière Chocolat-Favoris.

Le changement de zonage pour permettre les produits pétroliers a été adopté au dernier conseil d'arrondissement et Trudel Immeubles a confié en exclusivité au Beauport Express que ce sera une station-service Eko, du groupe F Dufresne, qui s'établira dans le bâtiment, sous leur nouvelle bannière «sprint». M. Trudel tenait notamment à préciser que les installations pétrolières «respectent et surpassent toutes les normes environnementales».

Le terrain avait été mis en vente par la Ville et c'est Trudel Immeubles qui a déposé la meilleure offre et qui a pu en faire l'acquisition. Même si le bâtiment comporte trois usages différents, M. Trudel estime que le bâtiment met bien en valeur ses trois usages. N'étant pas tous alignés sur le même axe, chaque usage se démarque individuellement. Le bâtiment offrira également d'autres services de proximité qui demeurent toujours à confirmer. «On va consulter la population pour connaître leurs besoins», mentionne Jonathan Trudel.

Lors du dernier conseil d'arrondissement, une citoyenne a demandé l'ouverture d'un registre afin qu'un référendum soit tenu sur ce projet. Les conseillères municipales Marie-France Trudel et Julie Lemieux sont toutefois convaincues que ce projet est le meilleur qui pourrait être construit à cet endroit. «Nous souhaitons aller de l'avant avec ce projet. C'est un projet viable et structurant», a assuré Mme Lemieux, malgré la demande d'ouverture d'un registre. Il est à mentionner que le projet initial permettait de construire un immeuble de quatre étages, avec bar et 5% d'aire verte.

Les opérations de préparation du terrain sont en cours au coin de l'avenue Saint-David et de la rue Blanche-Lamontagne.

Le dépanneur sera muni d'une toiture végétale.

©(Photo gracieuseté – Trudel Immeubles)

Une histoire de famille

Deux frères natifs de Beauport, Jonathan Trudel et William Trudel, se sont lancés en affaires il y a une quinzaine d'années avec un simple bloc appartement. Ils ont gravi les échelons pour finalement prendre une vocation commerciale en 2008.

Partis de rien, ils possèdent maintenant l'entreprise Trudel Immeuble qui conçoit des bâtiments adaptés aux besoins de leurs clients. Les bâtiments sont construits et entretenus par leur entreprise Trudel Construction.

C'est cette même entreprise qui a conçu le bâtiment où se situe le restaurant Chez Victor, sur l'avenue du Bourg-Royal. Le bâtiment a été pensé pour offrir au restaurant une terrasse au deuxième étage avec vue sur le fleuve.