Sections

10 choses que vous ne savez pas sur Jean-François Gosselin

Publié le 4 octobre 2017

Le candidat à la mairie est père de quatre enfants: deux filles et deux garçons.

©(Photo TC Media - Jean Carrier)

ÉLECTIONS. Maniaque de hockey et de Netflix, nous vous présentons le candidat à la mairie de Québec pour Québec 21, Jean-François Gosselin.

Par Jean Carrier

1. Il est allé étudier aux États-Unis 

Il a reçu une bourse d’études complète à l’institut polytechnique Rensselaer, mieux connu sous le nom de RPI. C’est à cette petite université privée qu’il a fait son MBA et aussi joué au hockey dans la NCAA. Son choix d’université a grandement été inspiré par Joé Juneau qui y était allé avant lui.

2. Il a évolué dans les débuts du sports-études hockey à l’école Cardinal-Roy

Ses parents sont les grands instigateurs du commencement du programme sports-études hockey à l’école Cardinal-Roy. Avec d’autres parents, ils ont fait pression sur la direction de l’école pour débuter le programme. Il a donc joué en 4ème et 5ième secondaire dans les débuts du programme.

3. Il adore Netflix

Il aime bien regarder des séries télévisées dans ses temps libres. Sa série fétiche est Friday Night Lights.

4. Il est un maniaque de hockey

Il continue à pratiquer son sport préféré sur la patinoire extérieure du quartier qui est très proche de la demeure familiale. L’été, il a un but de hockey en permanence dans la rue pour y jouer. Ses deux fils pratiquent aussi ce sport.

5. Il connaît bien l’Amérique du Nord

Il a visité 42 États américains. Il a aussi visité toutes les provinces canadiennes, sauf les trois territoires.

6. Il est passionné par le monde des affaires

Sa lecture de chevet est toujours le Harvard Business Review, il aime savoir ce qui se passe dans le monde des affaires et être à l’affût des nouvelles tendances.

7. Il a été un joueur de hockey professionnel

Pendant une saison, il a joué pour plusieurs formations professionnelles dans ce qu’on appelle maintenant la East Coast League. C’est à Shreveport, en Louisiane, qu’il a évolué le plus longtemps.

8. Il travaille dans l’entreprise familiale

L’entreprise Amis-Maux a été fondée par sa sœur en 2003 et vient en aide principalement aux personnes avec des troubles mentaux. Il est arrivé en 2011 dans l’entreprise familiale et il recrute présentement en France pour faire venir des psychologues français car il manque de main d’œuvre à Québec.

9. Il aime la psychologie sportive

Il est fasciné par la préparation mentale des athlètes de haut niveau. Il adore constater la différence que peut amener un psychologue dans les résultats d’un athlète. Il affirme que 90% du sport se joue dans la tête.

10. Il a sauté en parachute

Il a vaincu sa peur et son vertige en faisant le grand saut. Le saut en parachute s’est fait dans le cadre d’une activité de l’organisation Rêves d’enfants en 2017 et il a tellement aimé l’expérience qu’il songe à recommencer de façon annuelle.