Le Centre financier aux entreprises Desjardins de la Capitale fête ses 10 ans


Publié le 12 novembre 2008
Le directeur général du Centre financier aux entreprises de la Capitale, Michel Bureau, en compagnie de l'humoriste Boukar Diouf, qui a présenté un spectacle fort apprécié des participants, et de Stéphane Achard, premier vice-président Marché des entreprises.

Plus de 300 entrepreneurs et invités de prestige ont participé dernièrement à une activité spéciale marquant le 10e anniversaire du Centre financier aux entreprises (CFE) Desjardins de la Capitale, le premier à voir le jour dans l’Est du Québec.

Si lors de sa création en 1998, le centre comptait 19 employés, gérait un actif d’environ 150 M $ et desservait 1 200 entreprises, force est de constater aujourd'hui sa croissance exceptionnelle, car 64 ressources y travaillent maintenant pour assurer la gestion d'un actif de plus de 1, 6 milliard $ et répondre aux besoins de plus de 3 000 entreprises à partir de deux points de service situés au centre commercial Les Promenades Beauport et sur la rue Bouvier à Québec.

Rehaussant l'événement de sa présence, la présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Monique Leroux, a rappelé qu’il y a 10 ans, des femmes et des hommes avaient réinventé la façon de servir les entreprises membres de Desjardins. Elle en a profité pour féliciter le CFE et les caisses de la région pour leur vision, leur expertise et leur professionnalisme.

Fruit d'une alliance stratégique entre 9 caisses

Le CFE représente le fruit d’une alliance stratégique entre les caisses Desjardins du Grand Beauport, de la Côte-de-Beaupré, de l'Île d'Orléans et du Grand Charlesbourg qui ont uni la force humaine dédiée aux entreprises pour donner accès à la plus concurrentielle des offres de services financiers sur le marché. «Après 10 ans, l’on peut facilement dire que Desjardins a su s’adapter aux besoins des entreprises afin de pouvoir répondre adéquatement à leurs besoins et de devenir un partenaire important pour ces dernières», a souligné avec fierté le directeur du CFE, Michel Bureau.