23 M$ pour des travaux routiers dans Montmorency

19 chantiers seront entrepris ou complétés sur l'ensemble du territoire


Publié le 16 mars 2010
La réparation de joints de dilatation et la modification d'éclairage sur les autoroutes Dufferin-Montmorency et Félix-Leclerc figurent parmi les travaux qui seront effectués dans l'arrondissement de Beauport. > (Photo Michel Bédard)

Le ministère des Transports du Québec effectuera des travaux routiers évalués à plus de 23 M$ pour débuter ou poursuivre 19 chantiers dans l'ensemble du territoire de la circonscription de Montmorency au cours de la prochaine année. •

Le député de Montmorency, Raymond Bernier, en a fait l'annonce en début de semaine au nom du ministre délégué aux Transports et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Norman MacMillan, en soulignant que ces investissements s’inscrivent dans la poursuite du vaste plan de redressement de l’état du réseau routier québécois entrepris en 2007.

Selon M. Bernier, la prochaine saison des travaux routiers sera particulièrement active dans l'arrondissement de Beauport, sur la Côte-de-Beaupré, l'Île d'Orléans et à Sainte-Brigitte-de-Laval.

Parmi les projets retenus par le ministère des Transports on note, entre autres, la réfection d’éléments du tablier de la route 138 à Boischatel, la reconstruction de la route 368 à Saint-François-de-l’Île-d’Orléans, d'importants travaux sur l’avenue Sainte-Brigitte à Sainte-Brigitte-de-Laval, ainsi que la réparation de joints de dilatation et la modification d'éclairage sur les autoroutes Dufferin-Montmorency et Félix-Leclerc dans l'arrondissement de Beauport. • «Ces investissements profiteront à la circonscription de Montmorency à bien des égards. Non seulement son patrimoine routier sera-t-il mis en valeur, mais des hommes et des femmes pourront conserver ou trouver un emploi dans leur localité et mettre leur expertise au service de leur communauté. Les chantiers routiers sont une grande source de fierté et de richesse collective», a précisé le député.

Une unité anticollusion

Dans la foulée de l’annonce nationale des investissements routiers 2010-2011, le gouvernement du Québec a également annoncé la formation d’une unité anticollusion au sein du ministère des Transports. Cette unité sera dirigée par Jacques Duchesneau, ex-président et chef de direction de l’Administration canadienne de la sûreté dans les transports aériens et ex-directeur du Service de police de la communauté urbaine de Montréal. Cette unité aura, entre autres, pour mandat d’assurer une surveillance étroite des marchés, de prévenir la fraude, la collusion et la malversation, d’encourager la pratique loyale des affaires et de mettre en place des mécanismes de détection de la collusion. Dans la réalisation de son mandat, l’unité devra signaler tout cas de collusion réelle ou appréhendée aux autorités policières de l’Opération Marteau.