Katimavik recherche des familles d'accueil à Beauport


Publié le 13 avril 2010
Le nouveau groupe de 10 volontaires arrivé à Beauport le 31 mars dernier est composé de Daphné Langelier de Warden au Québec, Katlin Moore de Summerside, Île du Prince-Édouard, Audrey Cyr de Gatineau, Maude Désaulniers-Charest de Boisbriand, Alexandra Aloi de Montréal, Katharina Ducsharm de Grande Prairie, en Alberta, Bill Wehrens de Hamilton, Ryan Millar de Richmond en Colombie-Britannique, Kaitlyn Campbell-Merriam de Toronto et de Stephen Humphrey de Port Perry, Ontario, en compagnie de Renaud Bussières, agent de projet.> (Photo Michel Bédard)

Katimavik, le principal programme national de service volontaire pour la jeunesse au Canada, recherche actuellement des familles d'accueil pour héberger, du 30 avril au 9 mai, ses participants de 17 à 21 ans originaires des quatre coins du pays.

Un nouveau groupe de 10 volontaires est arrivé à Beauport le 31 mars dernier et séjournera dans la collectivité jusqu'à la fin de leur programme à la mi-juin. Il est composé de trois hommes et sept femmes qui cohabitent dans une maison louée par Katimavik sur l'avenue Royale, au coeur du Vieux-Bourg de Beauport.

Supervisés par un agent de projet, ces jeunes travaillent bénévolement du lundi au vendredi pour des organismes à but non lucratif de la communauté, tels que Aide 23, Agapè, le Patro Charlesbourg, le Collège O'Sullivan, Re-Fa-Vie, le Comité de valorisation de la rivière Beauport, le Centre de petite enfance M. Grosse Bedaine et le Centre Communautaire Le Pivot.

Un séjour de neuf jours en famille

Dans le cadre du programme Katimavik, les participants doivent séjourner neuf jours dans des familles de la région afin de mieux comprendre la réalité et la culture des gens de la communauté. Selon le nouvel agent de projet, Renaud Bussières, pour certains participants ce séjour peut se transformer en une véritable immersion linguistique. «Une telle expérience pour une famille d'accueil est souvent remplie de belles découvertes. Chaque famille qui héberge un participant de Katimavik recevra une allocation de subsistance», précise M. Bussières que l'on peut rejoindre au 418 704-2137.