Philippe Jaroussault au Salon international du livre de Québec


Publié le 2 avril 2014

L’écrivain Philippe Jaroussault est aussi urbaniste, acteur, chanteur de formation classique et professeur des littératures françaises.

  (Photo gracieuseté)

LITTÉRATURE – L’homme de théâtre et romancier, Philippe Jaroussault, de Beauport, figure parmi les écrivains invités au Salon international du livre de Québec, du 9 au 13 avril, au Centre des congrès de Québec.

Auteur des quatre romans de la série «Marilem» publiée à Paris, «Fille des pures consciences», «L’Intime des sens féminins», «L’Enfance sans alibi» et «Diaule des amants musiciens», Philippe Jaroussault a confié, la semaine dernière, au Beauport Express, cette grande satisfaction de faire part que chacun de ses romans étaient nés au 3162, avenue Rancourt, dans le secteur du Petit-Village.

«Ils se sont développés à partir de cette perspective unique sur toute la ville de Québec que m'offrait la vue imprenable 360 degrés mdans les hauteurs de mon logis. Un grand amour, une soif de vivre, des tragédies de l'âme également. Plusieurs scénarios ont été ébauchés pour l'adaptation cinéma du tome 1 «Fille des pures consciences», a mentionné l’auteur .

Professeur de chant et d’art dramatique, Philippe Jaroussault a aussi trois autres titres à son crédit, «Les Montréales de ma psyché», «Traité du Fin Amour» et «Me jouant de l’Aura fatale» publiés dans le collectif «Mythes et Histoires».