Deux nouvelles expositions à la Galerie Vincent et moi

Publié le 11 février 2017
(Photo gracieuseté)

La programmation 2017-2018 de la Galerie Vincent et moi s'amorce avec Mathieu Sanscartier, qui propose une exposition intimiste: La douceur dans le détail. Il trace les portraits de son entourage avec beaucoup d'amour, de sensibilité et de vérité. La deuxième exposition, Couleurs de pèlerine, est celle de Jennifer Ottaway qui, au contraire, s'ouvre vers le monde et relate ses multiples périples à travers ses aquarelles.

C’est un parcours inusité que l’artiste propose, en aquarelles et en textes, en une multitude de cahiers de bord dans lesquels elle relate quotidiennement l’histoire de sa vie, son départ d’Ontario, ses problèmes de santé mentale, sa vie d’itinérante, les nuits dans les refuges pour femmes, l’acquisition puis la perte d’une ferme sur l’ile d’Orléans, mais surtout des rêves, de partage et d’humanité.

Les deux artistes se rejoignent dans leur vision humaniste et la poésie qui émane de leurs oeuvres. Les expositions se poursuivent jusqu'au 2 mars, à la Galerie Vincent et moi, sur le chemin de la Canardière.

La galerie Vincent et moi du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale se donne comme mission de soutenir les artistes vivant avec la maladie mentale en leur permettant de vivre un processus professionnel d’exposition en solo.