L'harmoniciste Guy Bélanger dédie son nouvel album à Bob Walsh

«Traces & Scars»


Publié le 20 mars 2017

L'harmoniciste de Beauport, Québec Bélanger

©(Photo TC Media - Mathieu Turgeon)

MUSIQUE. Après quarante ans, Guy Bélanger et son harmonica en ont joué de la musique, notamment sur onze albums de Bob Walsh. Le plus récent de l'harmoniciste, Traces & Scars, sera d'ailleurs une sorte d'hommage à ce grand de la musique, décédé en novembre dernier.

Après plusieurs récentes épreuves difficiles, dont le décès de son grand ami Bob Walsh avec qui il a performé sur de petits comme de grands projets, le musicien de Beauport est d'avis que les choses vont plutôt bien, lui dont le septième opus sortira vendredi. «Le nouvel album s'appelle Traces & Scars. Je voulais faire un album très festif, mais en fin de compte, avec de petits ennuis de santé et le décès de Bob Walsh, il a pris une autre tangente. Après deux pas en arrière, j'ai réattaqué le tout sous un autre angle. C'est un album qui me ressemble beaucoup, qui est assez lumineux et qui ouvre avec un hommage à Bob [avec la chanson My dearest friend].»

Je me suis fait enlever Bob [Walsh]. - Guy Bélanger

De nombreux thèmes se retrouvent sur ce nouveau disque de l'harmoniciste qui pratique son instrument depuis quatre décennies. «Ce que ça raconte musicalement, c'est que l'amitié c'est bien important. Je parle aussi de voyages, de rencontres. Il y a des pièces assez douces, mais mon but était d'amener l'harmonica là où on ne l'attend pas.»

La première d'une série de spectacles

Le 20 avril prochain, Guy Bélanger se produira dans sa ville natale de Québec, au Petit Champlain. «C'est un essai que je fais, parce que sur certaines pièces, il va y avoir un support image qui va illustrer la musique de film que je joue. C'est un voyage qui est vraiment le fun», croit-il.

Pour l'occasion, il partagera la scène avec d'autres musiciens, pour un résultat qui promet selon lui. «Le violoncelle est assez important sur l'album, il va donc y avoir une violoncelliste et un guitariste. On va se ramasser six sur la scène. Ça va nous permettre de jouer des pièces complètes de l'album.»

«Vas-y avec Céline!»

L'été 2016 aura aussi été une période qui a marqué le musicien. «J'ai été en tournée avec Céline Dion l'été dernier. C'était vraiment le fun! J'ai joué une "toune" par soir, pendant 17 soirs. J'arrivais en plein milieu de la chanson, c'était incroyable. Céline est vraiment trippante, c'est un beau cadeau qu'elle m'a fait en m'invitant», a dit Guy Bélanger avec beaucoup de reconnaissance.

Son grand ami Bob Walsh lui avait d'ailleurs fortement recommandé d'accepter l'offre de la chanteuse. «J'ai dû me faire remplacer sur le dernier spectacle de Bob Walsh. Il m'avait dit "Aller, vas-y avec Céline!"»

TC Media