Sections

Les jeunes autochtones à l’avant-plan

Nouvelle série jeunesse «Méchant Trip»


Publié le 5 juin 2017

Charlotte Gauthier-Nolett, une abénaquise de 15 ans qui aime s’engager dans sa communauté en organisant notamment des événements, a passé une journée avec Vanessa Pilon et Brad Gros-Louis pour apprendre à piloter un avion.

©(Photo gracieuseté – Wabanok)

TÉLÉVISION. Les communautés autochtones débordent de jeunes passionnés et déterminés et c’est ce qu’on veut montrer avec la série Méchant Trip.

La rencontre est la « base » de l’émission diffusée depuis le 1er mai sur les ondes du réseau autochtone APTN, résume l’animateur de Wendake, Brad Gros-Louis. D’abord, c’est la rencontre d’un autochtone de 14 à 18 ans avec un artiste connu, mais aussi celle du public avec un jeune qui carbure à la passion. « On veut amener les autochtones dans le milieu des médias. On veut des jeunes qui parlent et qui ont quelque chose de beau à dire », fait valoir Brad Gros-Louis.

Chaque épisode produit par la maison de production Wabanok s’inspire des intérêts des participants. Par exemple, Ève Custeau Wiscutie, une algonquine de 18 ans, a eu droit à un accès VIP en coulisses avec Jeff Stinco de Simple Plan et à une journée d’escalade en sa compagnie, précédée d’une virée digne d’un « road trip » pour faire un clin d’œil à sa passion pour la musique et son rêve d’aller dans l’Ouest canadien.

Les participants sont choisis pour leur leadership et leur détermination, explique Brad Gros-Louis. On cherche en quelque sorte à donner une tape dans le dos à ceux qui se démarquent dans leur communauté et ainsi inspirer un maximum de jeunes à suivre leurs ambitions.

Ève Custeau Wiscutie, une jeune algonquine de 18 ans qui aimerait devenir intervenante sociale, a eu droit à un accès VIP en coulisses avec Jeff Stinco de Simple Plan et à une journée d’escalade en sa compagnie, précédée d’une virée digne d’un «road trip» avec l’animateur Brad Gros-Louis.

©(Photo gracieuseté – Wabanok)

Déjà une deuxième

La série fait de plus en plus parler dans les communautés, se réjouit l’animateur. Les candidats sont d’ailleurs plus que jamais nombreux à se manifester : « Les jeunes voient que tu peux vraiment rencontrer un artiste, que tu peux vraiment faire du parachute avec l’artiste! Au début on en parlait, mais le monde voit des images et on est sur les médias sociaux ».

Aucun doute que Méchant Trip aura une suite. La deuxième saison est actuellement en tournage, indique Brad Gros-Louis, et on peut déjà dire que de nouvelles personnalités proches des jeunes, dont Jay Du Temple et Marina Bastarache, seront de la partie. Pour la première saison, Étienne Boulay, Alexandre Despatie, Pier-Luc Funk et Alex Perron se sont notamment prêtés au jeu.

Méchant Trip est diffusé sur les ondes d’APTN. Les épisodes sont aussi disponibles en ligne sur le site Web de l’émission

TC Media