Afrique en fête : Le défi de faire découvrir une culture

Publié le 4 juillet 2011

(Par Marie-Hélène Ratel) La deuxième édition de l’événement l’Afrique en fête, célébré à la Baie de Beauport, a eu lieu samedi dernier, permettant à plusieurs Africains de la région de Québec et de Montréal de faire découvrir à la population québécoise leur culture et traditions.

Cette journée de festivités africaines a été une occasion pour beaucoup d’Africains de la région de se réunir. Selon Placide Adoubi, un Ivoirien qui a immigré au Québec il y quatre ans, il est très important de rester ancrer dans ses racines et de continuer à se remémorer l’histoire des générations passées. «C’est un message qu’on lance, nous sommes des ambassadeurs et nous avons le devoir de faire découvrir aux Québécois cette culture. C’est tout un défi car la culture africaine est énorme, mais quand il y a des défis ça donne de la force!», explique-t-il.

Les festivités ont débuté avec des ateliers de danse qui ont cassé la glace, permettant à tous de se retrouver sur la piste de danse pour apprendre différents styles, comme du gum boot ivoirien, et des pas traditionnels guinéens. Les ateliers de djembé ont fait le plaisir des tout-petits qui se sont amusés en apprenant la base musicale de rythmes africains. La soirée s’est poursuivie avec quelques spectacles présentés par des artistes de la relève.

L’organisatrice de l’événement, Doïna Balzer, met beaucoup l’accès sur une collaboration entre Québécois et Africains. Elle considère que ces derniers ne sont pas assez écoutés dans la région : «Le but est de donner une place à la communauté africaine, leur laisser la chance de se faire écouter, tout en les mêlant avec la communauté québécoise pour ainsi les faire travailler ensemble.». Elle espère que l’événement se perpétuera, et continuera de prendre de l’ampleur dans les années futures.