Sections

Momenteo lance une plateforme pour faciliter la comptabilité des travailleurs autonomes


Publié le 10 février 2016

OUTIL . Lorsqu'on est travailleurs autonomes, la portion comptabilité cause parfois des boutons. C'est pour faciliter la vie des entrepreneurs que l'entreprise Momenteo dirigée par le Beauportois Dominic Goulet lance une nouvelle plateforme.

Le produit en tant que tel est né d’une frustration quant aux outils sur le marché, alors que ces derniers ne s’adressent jamais spécifiquement aux besoins des travailleurs autonomes.

Le créateur Dominic Goulet a déployé les premiers efforts de développement en 2014 pour gérer l’administration de sa propre carrière de «freelance». Ainsi, la plateforme permet de gérer diverses tâches de tous les jours comme la facturation, le calendrier, le paiement en ligne ou encore la gestion des dépenses ou des déplacements de l'utilisateur.

«En voyant la version embryonnaire de Momenteo pendant un souper, des amis qui travaillent à leur compte m’ont dit qu’ils seraient prêts à payer pour utiliser un outil du genre. Ça a été l’étincelle initiale de cette aventure», raconte M. Goulet, programmeur de formation. C’est maintenant plus de 5M$ qui ont été facturés à travers la plateforme.

Attiré par le potentiel de l'outil, Philip Barclay s'est joint à l'équipe en devenant le directeur du marketing de la jeune compagnie dont les bureaux sont situés sur la rue St-Joseph. «C’est seulement le début de l’histoire et déjà, la réaction est fantastique. Nous sommes très excités pour la suite», affirme M. Barclay.

Un outil accessible et adaptatif

Selon lui, les utilisateurs sont programmeurs, artistes, designers, écrivains, avocats ou traducteurs, et proviennent d’un peu partout dans le monde. «Ce sera un mode de vie de plus en plus répandu dans le futur», ajoute-t-il. De même, cet outil adapté devient nécessaire pour éviter les mauvaises surprises et mieux structurer ses contrats. Il vient combler un besoin chez les travailleurs autonomes qui considèrent trop souvent la comptabilité comme un élément dissuasif de leur choix de carrière.

Prochainement, Momenteo entend introduire la signature de contrat en ligne à son expertise, histoire de répondre à la demande des entrepreneurs. L'équipe de Momenteo entretiendra aussi un blogue pour discuter des enjeux du travail autonome sur son site web www.momenteo.com/fr

«La beauté de l'outil est qu'il peut s'adapter à la réalité de son utilisateur en facturant le client au mot pour un traducteur ou encore au son pour un créateur de sons, par exemple. La plateforme permet aussi d'envoyer des avis de retard de paiement», précise M. Barclay.

Véritable tendance, le «freelancing» est un marché en pleine expansion alors que le magazine Forbes prévoit que les travailleurs autonomes représenteront près de la moitié des travailleurs aux États-Unis d’ici 2020.

Transaction avec l'entreprise montréalaise Karelab

Homme de projets et d'idées, Dominic Goulet a créé un second produit, Propulse. La plateforme destinée aux entreprises avait comme objectif d'envoyer des sondages éclair anonymes aux employés sur les grands thèmes du domaine des ressources humaines.

«L'idée m'est venue quand j'étais consultant chez IBM: je constatais qu'avec des bureaux satellites, la culture d'entreprise pouvait se détériorer rapidement et que des employés quittaient avant même que l'employeur ne sache que quelque chose n'allait pas», explique Dominic Goulet.

Sauf que l'entrepreneur a rapidement réalisé qu'il ne serait pas en mesure de mener à bien les deux projets en même temps. «J'ai donc cherché qui pourrait poursuivre cette aventure et j'ai conclu une transaction avec la Société de développement de logiciels Karelab.

Avec la collaboration de Thaïs Martel

Québec Hebdo