Sections

L’entrée d’un artiste


Publié le 25 octobre 2014

Sujet de conversation intarissable : autour d’un verre d’eau fraîche, Alexandre Duscheneau confie que son premier album parle de l’amour et de la fragilité des relations humaines…(Photo TC Media – Stéphane Ledien)

Habitué de l’arrondissement puisqu’il travaille au Gîte Jeunesse situé avenue Pierre-Roy, Alexandre Duchesneau confie qu’il a hâte de se retrouver dans son nouveau « chez soi » au cœur du Vieux-Beauport, un quartier qu’il juge inspirant. Outre sa maison dont la construction est prévue cet hiver, son autre grand projet s’appelle T’arrives. Un album enregistré entre avril et juillet dernier au conservatoire et… dans sa chambre à coucher !

Entre Tom Waits et Jacques Brel

T’arrives est le fruit d’un travail d’écriture (en collaboration avec Anik Farley, conjointe de l’artiste) et de composition entamé il y a de nombreux mois. Alors qu’il complétait une maîtrise en philosophie, Alexandre Duchesneau s’est posé la question de ce qui «l’habitait vraiment». «Je me suis rendu compte que c’était la musique!» Il s’est alors mis sérieusement au piano et, sous la houlette de Marie Louise Bourbeau, au chant. Pour la guitare, il «gratouillait» depuis l’adolescence. Le tout donne en tout cas une première œuvre sensible teintée des influences allant de Nina Simone à Jacques Brel, en passant par Tom Waits.

Amour et famille

Alexandre Duchesneau ne se pose pas la question du style. Son album, réalisé par Ben Shampouing Villeneuve et Benoît Pinette (Tire le Coyote), est un tout cohérent, qui flirte même avec le western spaghetti le temps d’un morceau. T’arrives parle avec finesse d’amour et de la fragilité des relations humaines. Même si l’artiste a déjà interprété certains titres de l’album au Tam Tam Café, ce sera la première fois qu’il les jouera « live » avec un « band » lors de son lancement le 4 novembre à la Ninkasi. Et en famille : son père est à la trompette. «On se rejoint dans la musique!»

Album T’arrives d’Alexandre Duchesneau : lancement le 4 novembre à 18h à la Ninkasi du Faubourg, 811 rue Saint-Jean, Québec. Info: alexandreduchesneau.bandcamp.com Québec Hebdo